Read Une exécution ordinaire by Marc Dugain Online

une-excution-ordinaire

Au mois d'août de l'an 2000, un sous-marin nucléaire russe s'abîme dans des profondeurs accessibles de la mer de Barents. Vania Altman ferait partie des derniers survivants. Dans un port du cercle polaire, la famille Altman retient son souffle : elle risque une nouvelle fois de se heurter à la grande Histoire. Un demi-siècle après la mort de Staline, c'est désormais un ancAu mois d'août de l'an 2000, un sous-marin nucléaire russe s'abîme dans des profondeurs accessibles de la mer de Barents. Vania Altman ferait partie des derniers survivants. Dans un port du cercle polaire, la famille Altman retient son souffle : elle risque une nouvelle fois de se heurter à la grande Histoire. Un demi-siècle après la mort de Staline, c'est désormais un ancien du KGB qui gouverne la Russie. Après nous avoir fait pénétrer dans les coulisses du FBI avec La malédiction d'Edgar, Marc Dugain offre ici une véritable fresque de la Russie contemporaine. Inspirée de faits réels, elle révèle le profond mépris pour la vie manifesté par les gardiens paranoïaques de l'empire russe....

Title : Une exécution ordinaire
Author :
Rating :
ISBN : 9782070776528
Format Type : Hardcover
Number of Pages : 349 Pages
Status : Available For Download
Last checked : 21 Minutes ago!

Une exécution ordinaire Reviews

  • Elsa
    2018-12-13 12:54

    Belle réussite à la croisée entre document historique et roma.Marc Dugain nous présente ici une fresque romanesque débutant avant la chute du système communiste jusqu'à la Russie d'aujourd'hui. Il brode ainsi autour de l'histoire de Vladimir Poutine, qui revient comme un motif musical dans chaque partie du livre, et de la tragédie plus récente du Koursk. Le récit raconte les absurdités d'un système qui n'ont pas changé malgré l'effondrement de l'URSS. Les personnages sont poignants dans leur résolution quotidienne, à continuer de vivre dans un milieu hostile, le cercle arctique, et ravagé par les souvenirs de la grandeur nucléaire de la Russie. Chaque partie croise des personnages pour faire du livre une très jolie mosaïque. L'écriture est aussi agréable que l'histoire se révèle sombre et résignante.Un bon roman alliant une bonne documentation historique aux plaisirs de la narration.

  • David
    2018-12-01 07:55

    A novel covering the life of a family the end of Stalinism to the sinking of the Kursk, trying to explain how communism has dragged down the average people's economy and mindset while fighting/living for a political/economical ideal, showing how the pride and belief in one system can make people forget to criticize it or say, fight to improve it (same could be said from capitalism) showing how Russia let capitalism grew during the past 2 decades but also showing that in the meantime the structure of the political power (the artificial idolatry, the fear of the godlike authority ) never really evolved and is, today, as overpowered as it was before. A critic of one system that could be used to meditate over some others. More than ever, a fascinating country. And a very decent book despite all the negative critics I heard about it.

  • Jean-Sébastien Herpin
    2018-12-14 06:52

    Le problème avec Dugain, c'est que c'est tellement documenté qu'on peut oublier qu'il s'agit d'un roman.Le style est meilleur que le cycle de l'Emprise que j'avais adoré.On se balade à travers trois époques marquantes de l'URSS et la Russie pour une même trame, l'enchaînement des faits coule de source.

  • Julie Teng
    2018-11-16 06:47

    When I want a big book which will keep me busy for a few days and will make me want to spend a whole day reading in bed, I usually go for anglo saxon writers. It just seems like French writers do not really know how to write stories anymore. Marc Dugain is one of the exceptions to the rule. It was with great anticipation that I started his book and was quite satisfied to see the usual ingredients: historical background, fluid writing, in depth depiction of real and fictional characters… I wasn’t really that familiar with the facts related in the book (the submarine event) so I didn’t relate to it as well as I did to the beginning of the book with Staline or his previous book of J. Edgar Hoover. The story does not always flow very easily but it is overall am interesting book for those who like the mix of history and fiction. One of the questions I asked myself throughout the book is what Poutine thought of it (if he’d heard of it) as it doesn’t give a very positive portrayal of the Russian Prime Minister and President at the time.

  • Jeffrey Ogden Thomas
    2018-11-24 12:06

    C'est un mélange de quelques genres -- un roman policier découvert la cause d'un accident sous-marinier; ou une histoire des actes inhumains de la régime sovietique, Staline et les apparatchiks suivants; ou un roman d'amour secret mais morale. Pour moi, c'était difficile de separer les fils de chaque complot, lorsque l'auteur nous envoyait entre trois ou quatre endroits et éres sovietiques. Le premier tier du roman est immédiatement captivante, une histoire d'une femme complètement captivée par Staline, lui-même, jour par jour, lentement...et elle peut faire rien.Les chapitres suivants sont un peu plus chaotique, peut-être représentant le chaos de l'existence dans la société sovietique. Mais c'était difficile pour ce pauvre lecteur états-uniens de suivre l'intrigue des histoires, des caractères dégradées et déprimées.Une thèse qui sonne clairement dans cette livre, c'est la dépravation totale de la régime sovietique.

  • Alain
    2018-11-22 12:07

    Marc Dugain prend le naufrage du sous-marin russe, le Koursk, comme point de d?part pour explorer les m?thodes des diff?rents gouvernements qui se sont succ?d?s en Russie depuis la r?volution de 1917 jusqu?? nos jours. La famille Altman a largement fait les frais des d?cisions inhumaines des dirigeants. Les grands-parents terrifi?s et tortur?s sous Staline, le fils qui a pass? sa vie ? enseigner une Histoire invent?e de toutes pi?ces, et finalement le petit-fils qui perdra la vie dans le naufrage du Koursk. Selon l?auteur, il y a une continuit?, un point commun ? tous les gouvernements, c?est leur m?pris total pour leur propre peuple. Ils pr?f?rent le sacrifier au nom d?une raison d?Etat toujours consid?r?e comme sup?rieure m?me si les sacrifices consentis sont tout aussi absurdes qu?inutiles.

  • Nicolas
    2018-11-18 08:58

    Entre roman et histoire, cet ouvrage est prétexte à revenir sur le naufrage du Koursk via un exposé des diverses théories sur cette catastrophe. Il dépeint aussi l'atmosphère règnant alentour de cette tragédie et des familles des victimes. L'auteur arrive à donner des clés de compréhension tout en en faisant une histoire passionnante. C'est aussi l'occasion de décrire les conditions de vie dans une ville russe proche du cercle polaire.Dans quelques années, le lecteur non averti aura probablement quelques difficultés pour faire la part des choses entre réalité et fiction.

  • Ana-Maria Bujor
    2018-12-08 12:58

    A fictionalized presentation of post-communist Russia? The story of the sinking of Kursk? How could anyone go wrong with a topic like that? Quite simply apparently. The characters are dull and unpleasant. I've spent way too little time with the possibly interesting ones (like Anna) to actually care and instead of being angered by great injustice I was barely annoyed. I feel the author wanted to put everything wrong with Russia in 300 pages or so and sacrificed both the story and the characters in the process. I think most people could easily go through life without reading this.

  • CVV
    2018-12-05 09:09

    « – Je vais commencer par une question simple, pourquoi avoir choisi le KGB ?Le crépitement de la bande anima le silence qui s’ensuivit.– Mon commandant, je n’ai pas choisi le KGB, vous le savez bien. On ne postule pas pour le KGB, c’est lui qui vous recrute. »

  • Ignasi
    2018-11-14 08:08

    if you are interested in russia is a book worth reading. i wish i could have read it in french