Read Néogicia : Second éveil (Book 1) by Fabien Fournier Online

nogicia-second-veil-book-1

Dans un monde régi par la magie, les néogiciens, une civilisation portée par une puissance nouvelle appelée technologie, vit le jour durant le deuxième âge. Au fil des millénaires, ils développèrent leurs connaissances et fondèrent l'Empire, dont la capitale s'appelait Centralis.Notre histoire commence durant le troisième âge. Une jeune olydrienne appelée Saly Asigar, déciDans un monde régi par la magie, les néogiciens, une civilisation portée par une puissance nouvelle appelée technologie, vit le jour durant le deuxième âge. Au fil des millénaires, ils développèrent leurs connaissances et fondèrent l'Empire, dont la capitale s'appelait Centralis.Notre histoire commence durant le troisième âge. Une jeune olydrienne appelée Saly Asigar, décide de devenir néogicienne. Pour y prétendre, elle doit subir une injection de sérum N01, destinée à décupler ses capacités génétiques, et à la couper définitivement des flux magiques arpentant le monde d'Olydri. Une telle pratique n'est pas sans risque. Dans l'hypothèse où son patrimoine génétique ne serait pas compatible, elle pourrait mourir ou pire encore, muter et devenir ce que les scientifiques appellent une aberration.A l'aube de ce second éveil, la procédure semble prendre une tournure inattendue…...

Title : Néogicia : Second éveil (Book 1)
Author :
Rating :
ISBN : 9782954756707
Format Type : Paperback
Number of Pages : 332 Pages
Status : Available For Download
Last checked : 21 Minutes ago!

Néogicia : Second éveil (Book 1) Reviews

  • Séverine
    2018-10-14 05:22

    Saly est une jeune olydrienne en passe de devenir néogicienne. Depuis toujours, elle s'est sentie attirée par la technologie, au grand dam de la magie... Et de ses parents. C'est enfin le grand jour pour la jeune fille, mais pour cela elle va devoir subir une injection qui la mutera soit en olydrienne, soit en aberration. Une fois rentrée dans la cabine, son référent commence à lui parler de son choix et la suite va prendre une tournure pour le moins habituelle, à laquelle la jeune femme ne s'attendait pas...Depuis sa sortie en 2014, j'ai Néogicia dans ma PàL, avec pour objectif de le lire après les romans Noob. Je n'ai toujours pas fini cette saga, mais cela tombe bien car je me suis arrêtée au tome 2.5, dont les évènements sont liés à ce premier tome. Mais ce qui m'a décidée à passer le cap, c'était la sortie imminente de la BD (que je n'ai toujours pas acheté, le salon du livre parisien approchant et bouleversant mes priorités livresques). Bref, il était vraiment temps que je sorte Second Éveil de ma PàL !Néogicia est un spin-off de Noob, se concentrant sur les PNJ, qui ont leur vie propre (ce qui n'est pas sans rappeler Log Horizon) et pour qui le game over est une mort finale et définitive. On peut commencer cette saga sans lire Noob, nous ne sommes pas perdus un seul instant, puisqu'à l'image de Saly, nous découvrons un nouvel univers. Je recommanderais tout de même de lire Noob pour ceux qui ne l'ont pas fait et qui voudrais en savoir plus sur la base de l'univers, l'Empire, la Coalition, l'Ordre et le reste. Mais ce n'est pas indispensable.Fabien Fournier nous présente donc les néogiciens que nous avions déjà vu à travers le personnage de Ivy. De ce côté-là - installation de l'univers, explications, ... - le roman souffre de quelques longueurs, mais un nouvel univers n'est jamais facile à mettre en place, surtout quand il faut tout faire pour que le lecteur puisse saisir les tenants et les aboutissants, mais surtout pour se démarquer de la saga principale. La différence majeure entre ces deux sagas, c'est que Néogicia est bien plus sérieux que Noob, moins axé sur l'humour, mais sur des choses plus concrètes : la mort, la guerre... Tout ça n'est que background dans Noob, tout ça devient réalité avec Second Éveil. Il y a quelques références à des œuvres majeures de la SFFF, mais celle qui m'a le plus marquée, c'est celle des glissinfos, qui ne sont pas sans me rappeler les notes volantes qui s'engouffrent dans les ascenseurs du Ministère de la Magie, dans Harry Potter. J'ai totalement apprécié le fait que ce soit des personnages féminins mis en avant, à savoir Saly et Loreley. Ce sont des personnages qui ne se cantonnent pas à des petits rôles sans plus. J'ai vraiment hâte de voir l'évolution des filles dans la suite ! Car Saly est un personnage fort qui a ses faiblesses, mais qui nous montre tout un tas de facettes de personnalité plus intéressants les unes que les autres. A côté, Loreley est une jeune "Golgotha" (c'est à elle qu'elle m'a fait pensé dès son apparition), qui revendique son homosexualité haut et fort. C'est tellement rafraichissant !En bref, pour un premier tome, Fabien Fournier a réussi à réinventer son univers sans que ce soit redondant où qu'on retombe dans du Noob pur et dur : Néogicia est totalement différent. La suite promet d'être très intéressante, surtout dans l'évolution des personnages et de leur situation. Hâte que celle-ci sorte !

  • Aurélie
    2018-10-13 08:31

    Honnêtement, j'ai ouvert ce livre avec une certaine méfiance. Un réalisateur de web série pouvait-il écrire un roman que j'aimerais ? Avant de me décider, j'ai lu une bonne partie des critiques sur le Net (pour la plupart très positives mais écrites par des adolescents et/ou personnes qui ne plongent pas souvent le nez dans un bouquin, de leur propre aveu) ainsi que les 72 premières pages en accès libre sur Google Books. Et je me suis lancée. Le fait d'avoir trouvé ce livre à moins de 10 € sur Google Play (au lieu de 18 €) a pesé dans la balance, je l'avoue. Attention cependant : cette version numérique ne contient ni les deux cartes d'Olydri ni les 20 pages de "bonus".Et ça a été une bonne surprise ! Aucun regret. Je me suis immergée sans difficulté dans cet univers, que j'ai trouvé riche et intéressant. Je ne suis d'accord avec aucun des points soulevés par la critique la plus assassine que j'avais trouvée (et que vous trouverez aussi en cherchant un peu).Si je devais trouver des aspects un peu moins réussis, je dirais que certaines descriptions de lieux, d'objets ou de mécanismes (notamment la disposition et la forme des bâtiments de Memoria) m'ont laissée perplexe. Je n'ai pas réussi à deviner ce que l'auteur avait en tête et j'ai été obligée d'adapter ce que j'imaginais au fil des pages en fonction des nouveaux éléments apportés.Autre point qui m'a gêné : qu'un scientifique utilise régulièrement le terme "acide désoxyribonucléique" et jamais "ADN". Ça ne me semble pas naturel ; j'ai l'impression que l'auteur utilise le terme développé pour donner une illusion de complexité, qu'il aurait pu rendre de manière plus "honnête".Toujours est-il que ce livre m'a fait passer un bon moment et c'est bien là l'essentiel, non ? Tome 2, je t'attends !

  • Nadège
    2018-10-16 08:11

    Ce que j'adore particulièrement avec ce livre, c'est que la BD correspondante est sortie à peu près en même temps. Du coup un ami qui n'aime pas beaucoup la lecture lit la BD en même temps que je lis le roman. De cette façon, nous pouvons comparer nos visions de l'histoire en la lisant chacun sur un support différent.Autre caractéristique qui me plaît beaucoup : il s'agit d'un mélange entre un univers fantasy (l'histoire se déroule dans un monde où la magie est commune et utilisée par presque tous ses habitants) et de science-fiction (le personnage principal appartient à une faction qui délaisse la magie pour une technologie très avancée se basant sur des principes physiques, chimiques et génétiques ressemblant aux nôtres).Par contre je suis un peu déçue par le style d'écriture qui est parfois redondant.Je suis un peu moins emballée par la deuxième partie du roman. Je préférais quand il se focalisait sur le développement du personnage principal et sur son ressenti lors de l'acquisition de capacités extraordinaires. Entre les pages 100 et 202, le personnage de Saly Asigar n'a pas évolué du tout, pourtant dix mois sont écoulés dans l'histoire! Alors que les deux premiers jours (dans les cent premières pages) avaient été si riches en détails!Après un moment où il ne se passe pas grand chose (entre les pages 100 et 200 environ), ça fait du bien de retrouver de l'action! En plus, on en apprend bien plus sur l'histoire d'Olydri. En recoupant les détails qui nous sont révélés dans ce livre, et les indices disséminés dans la websérie Noob, on devine beaucoup de choses sur les grands événements et les intrigues géopolitiques de ce monde!

  • Minie Houselook
    2018-10-11 11:35

    Centralis, la capitale de l’Empire, est bercée par deux puissances complémentaires et contradictoires. L’Empereur Keynn, le dirigeant de l’Empire, s’efforce de garder l’ordre et la civilité. La Coalition met en œuvre tous les moyens humains, magiques et fallacieux pour les envahir et les détruire...https://miniehouselook.wordpress.com/...

  • Matthieu
    2018-09-28 08:16

    Une nouvelle série écrite sérieusement. Le style est très facile ce qui la rend compatible avec un public jeune adulte. L'histoire est classique mais intéressante. La connaissance de l'univers n'est pas indispensable mais peut aider.

  • Marilyn Claire
    2018-09-19 06:08

    Wow. You need to read this.